Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

A lire...
Des blagues sur le FN et Le Pen (166)
Samedi 24/11 11:37 - Incognito
Appel à Témoignages : MAI 1968 (90)
Dimanche 09/11 15:38 - Hilly Biss
Légalisation du Cannabis (76)
Samedi 05/02 16:53 - Incognito
[Caricature Mahomet] La liberté d'expression s'installera sur mon blog ! (49)
Dimanche 06/11 19:07 - Melissa
30 avril 2005 : la révolution ! (43)
Samedi 24/02 07:18 - libera

Recherche

Archive : tous les articles

Index des rubriques

Les derniers articles...
Février 2008 : 1 article
Novembre 2006 : 3 articles
Octobre 2006 : 1 article
Septembre 2006 : 6 articles
Août 2006 : 4 articles
Juin 2006 : 5 articles
Mai 2006 : 4 articles
Avril 2006 : 5 articles
Mars 2006 : 7 articles
Février 2006 : 5 articles
Janvier 2006 : 8 articles
Décembre 2005 : 6 articles

Ailleurs sur Joueb.com

Une petite visite

Blog de Skippyremi http://skippyremi.joueb.com

Sacré NON de NON !
--> ...

Plus de 28 milions de Français ont fait connaitre leur choix sur l'avenir de la politique de l'Union Européenne. Cela signifie que près de 70% de français ont participé à ce référendum, ce questionnement au peuple par un homme auquel ont doit répondre par un OUI ou NON.

Le résultat, les français et les européens plus largement le connaissent dorénavant et l'analysé d'une façon ou d'une autre. Quoi qu'il en soit, ce refus du traité instaurant une constitution européenne est un refus franc et massif d'une politique économique privé d'intervenants sociaux. Les différents hommes politiques, de Gauche ou de Droite sont d'accord sur un point, le pouvoir executif est en difficultué, mais le pouvoir executif en France seulement ? Non en Europe et dans les pays européens ! Ce qu'il se passera demain, nul ne le sait ! Rediscuter le traité, en proposer un nouveau, faire revoter, passer outre l'avis populaire ? Espérons que les dirigeants européens choississent et écoutent le choix du peuple européens qui commence à se lever contre le libéralisme à l'européenne. Raffarin doit quitter le poste de premier ministre, Sarkozy est pret à le remplacer. On change le lieutenant de vaisseau, on garde le même bateau, la même mer et les autres navires sont toujours là ! Et personne ne sait vraiment qui dirige la flotte ! Le vent et les météorologues !

A suivre..

Ecrit par Skipp', le Lundi 30 Mai 2005, 10:22 dans la rubrique "Construction européenne".


Commentaires :

  alberto
alberto
30-05-05
à 14:26

C'est la banque centrale européenne qui dirige et dirigera. Le pouvoir de l'argent est au-dessus du pouvoir politique. Schröder le sait, Kohl le savait très bien. Le peuple ne peut pas changer ce processus.
Certes, il faut compter sur les Français qui vont dans la rue et montent sur les barricades. Mais, je ne suis pas sûr qu'à la longue, cette voix spéciale de la France (qui fait l'exception) puisse survivre. Les échelles sont nouvelles et importantes, et planétaires. C'est une nouvelle donne. Le pouvoir réel est attribué radicalement à l'argent. Considérez l'Euro qui est vraiment en place. Et considérez les autres blocs en jeu sur la planète. Considérez un pays comme la Turquie. S'imaginez qu'elle n'entrera pas un jour en Europe est de la rêverie. Les Allemands, par ex., feront tout pour qu'elle y entre parce qu'ils sont concernés et que c'est leur intérêt. Si ce n'était pas le cas, de nouveaux dangers de guerre pourraient revenir sur le tapis. Une triste réalité en perspective. C'est pourquoi, rien que pour la paix que cette Constitution pouvait nous assurer, j'étais pour le "oui".
Bon, rien n'est encore perdu. Regardons positivement ce que ce "non" français peut apporter à cette communauté.

  remiskippy
remiskippy
30-05-05
à 14:36

Re:

La constitution devait renforcer le pouvoir de l'argent en faisant de la BCE un organisme indépendant.

Cette France qui est et continuera de descendre dans la rue est la France d'en Bas comme celle du Milieu ! C'est la France du peuple qui continuera de subir les folies de libéraux européens. Elle subira toujours ces folies, certes, mais ces folies seront moins accentués et moins fortes ! Ce Non salvateur permet également de montrer que les français rejettent la politique de l'Union Européenne sans forcément rejeter l'Union Européenne.

Je ne vois pas pourquoi tu viens à parler de la Turquie ! Ce n'était pas l'enjeux de ce scrutin !

Tu parles d'Europe de Paix, mais une Paix qui aurait été dirigé par les Etats-Unis !  Je ne pense pas qu'un conflit généralisé eusse lieu d'être.

Et comme tu le dis sincèrement, "Regardons positivement ce que ce "non" français peut apporter à cette communauté." !


  alberto
alberto
30-05-05
à 15:04

Re: Re:

J'habite l'Allemagne. La Turquie est pour les Allemands ce que l'Algérie est à la France. Je vois ici comment les Allemands (moteur avec la France) souhaitent que la Turquie soit acceptée (pour plein de raisons). Ce "non" complique le dénouement. Mais il ne faut pas se leurrer, ce n’est qu’une question de temps. C'est un fait marquant dans le champ politique d'aujourd'hui et de demain.
L'élargissement de l'Europe, justement, est un point qui fait mal au ventre à beaucoup de Français et surtout aux partisans du christianisme. C’est un point capital pour l’avenir et qui assurément a joué dans ce scrutin. Je ne suis pas le seul à le dire. Avec la laïcité ambiante et la démocratie, il faudra dépasser cette question.

  remiskippy
remiskippy
30-05-05
à 15:22

Re: Re: Re:

L'entrée de la Turquie est un autre débat et ce n'est pas l'élargissement qui fait peur aux français, mais la culture du pays. Quand au Christiannisme,je ne vois pas ce qu'il a à faire !

  alberto
alberto
30-05-05
à 15:45

Re: Re: Re: Re:

Tu ne vois pas ce qu'a à faire le Christianisme ?... ni le rôle des religions dans les sociétés !... tu vois je parlais bien de non maturité (pas pour te vexer).


  remiskippy
remiskippy
30-05-05
à 17:55

Re: Re: Re: Re: Re:

Le Christianisme, non, je ne vois pas ! Tu m'aurais dit il y a 30 ans ou en Pologne ou Italie, j'aurais compris !

  pas-pareil
pas-pareil
06-06-05
à 21:51

Leçon de maths et d'honnêtete intellectuelle

70% des Français se déclarent catholiques.. Peu vont à la messe, certes, mais 70% ont quand-même le catholicisme en tête..
Ca sert d'être informé parfois, et de ne pas nier les réalités qui nous dérangent. Après, on peut toujours dire qu'officiellement, la religion n'est rien en France. Mais je sais pas pourquoi, aller à l'encontre des croyances d'autant de personnes, ça me titille un peu..

Sinon, pour les maths : sur tes 28 millions de Français qui ont voté non, il y a combien de morts ?
Reprenons le problème au début : 60 millions de Français, on va dire qu'il y a au maximum 50 millions d'électeurs. Sur ces 50 millions, 70% ont participé, c'est-à-dire 35 millions de personnes. 55% de ces 35 millions donne à vue de nez 20 millions de gens.

J'ai mis 2 minutes chrono à faire le calcul.

(Pas de méprise sur mes intentions : je ne critique pas ta position, mais la façon dont tu la défends. Exagérer des chiffres, nier des réalités, ça décrédibilise vraiment tes arguments.)

  remiskippy
remiskippy
06-06-05
à 23:21

Re: Leçon de maths et d'honnêtete intellectuelle

J'ai dit que 28 milions de français ont fait connaitre leurs choix, je n'ai pas dit 28 milions de français ont voté non !
Pour être exacte 1582287067,92 français ont voté NON. Désolé pour mon calcul, mais il va falloir trouvé 1/92ème d'un français !
Tu es doué en mathématiques, mais je prefère la littérature !

PS : A Paris il n'y aura bientot plus que la joie et l'anarchie.....