Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

A lire...
Des blagues sur le FN et Le Pen (166)
Samedi 24/11 11:37 - Incognito
Appel à Témoignages : MAI 1968 (90)
Dimanche 09/11 15:38 - Hilly Biss
Légalisation du Cannabis (76)
Samedi 05/02 16:53 - Incognito
[Caricature Mahomet] La liberté d'expression s'installera sur mon blog ! (49)
Dimanche 06/11 19:07 - Melissa
30 avril 2005 : la révolution ! (43)
Samedi 24/02 07:18 - libera

Recherche

Archive : tous les articles

Index des rubriques

Les derniers articles...
Février 2008 : 1 article
Novembre 2006 : 3 articles
Octobre 2006 : 1 article
Septembre 2006 : 6 articles
Août 2006 : 4 articles
Juin 2006 : 5 articles
Mai 2006 : 4 articles
Avril 2006 : 5 articles
Mars 2006 : 7 articles
Février 2006 : 5 articles
Janvier 2006 : 8 articles
Décembre 2005 : 6 articles

Ailleurs sur Joueb.com

Une petite visite

Blog de Skippyremi http://skippyremi.joueb.com

Lundi (09/05/05)
La danse d’éphémère la jolie…
--> Usés par un meilleur qui ressemble au pire
Aujourd'hui, au cours d'EPS nous avons accueillis huit handicapés de notre tranche d'âge. Nous devions danser avec eux, leur apprendre à danser sur de la musique folklorique. J'étais enthousiaste à l’idée de vivre une expérience aussi enrichissante que celle là. Ils sont arrivés à 10h30, avec le sourire. J’était un peu intimidée à l’idée de m’occuper d’handicapés mentaux pendant 1h30. J’étais même apeurée, je ne savais pas comment réagir, comment leur parler, et surtout quoi faire. ’est elle qui a établi le contact. Je n’oublierais pas ce regard. Elle, c’est Diane, elle est magnifique. Elle est handicapée mentale. Elle m’a demandé mon prénom puis, toujours en me souriant, elle m’a dit que j’étais belle. Elle, elle est belle de l’intérieur, moi je lui paraît peut être jolie de l’extérieur mais l’intérieur est moisie. Avec mon frère on a décidé de s’occuper de Julien pour la danse, il est handicapé mental et moteur et il est aveugle. Au début je n’osais pas lui prendre la main, j’avais peur de le casser en milles morceaux, de lui faire mal, de le salir comme tout ce que je touche. Puis, son sourire, leurs sourires m’ont fait souffrir. Eux, ils ne se plaignent jamais. Sur le coup, je me suis haïs, j’ai eu envie de pleurer…empathie était en moi. Enfin en moi! Le regard de mon prof s’est posé sur moi et j’ai su à ce moment là que je devais oublier mon nombril et continuer de faire sourire ces personnes qui ne se posent pas de questions, ne se plaignent pas, sourient et ne demandent qu’un échange humain avec les autres. J’ai pris la main de Julien aussi doucement que j’ai pu, il avait les mains douces. Il a serré ma main très délicatement, comme font les bébés. A ce moment là j’ai compris que c’était ça la vie, profiter des bons moments et s’oublier un peu. On a dansé jusqu’à 12h, ce n’étaient plus des handicapés mais des gens intéressants connaissant la valeur de ces moments. Pendant ce cours, une fille de ma classe que je prenais pour un monstre à pleuré.
Empathie la salope l’avait eue, elle aussi. cette expérience m’a aussi rapprochée d’elle. Je suis allée la consoler et elle a compris comme moi que nous dès qu’on a un pet de travers on se plaint et eux qui ont de quoi se plaindre ne le font pas. Nous les avons ramenés à leur camion, on leur a fait coucou de la main, puis on est partis blasés. C’était déjà fini.. A table, personne parlait, c’était la 1ère fois que je mangeais avec les gens de ma classe. J’ai dit “ c’est dur moralement ”, ils ont acquiescé puis je suis retombée dans mon monde virtuel, le regard vide. Je suis sortie de table avant tout le monde et, le regard vide encore, j’ai pris mon ennemi dans mes bras, et j’ai fondu en larmes. Il n’a pas compris tout de suite, il a crut que j’étais en manque de narcotiques encore une fois. Puis au bout d’une heure qu’on se regardait dans les yeux, en attendant que j’arrive à parler. Je lui ai expliqué et il m’a prise dans ses bras et m’a dit que tout allait aller mieux. Je ne sais plus quoi tirer de cette expérience. Quelle fut la leçon? Je me déteste encore plus depuis ce midi car j’ose me plaindre et je gâche ma vie… Est-ce que l’éphémère vaut le coup? Pour eux oui, ils vivent pour tout ces petits instants magiques, ils sont beaux.
A tous les handicapés.

Ecrit par Antiulcereuse, à 21:11 dans la rubrique "Le monde d'Antiulcéreuse".
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)


Lundi (28/03/05)
"L'avenir"
--> Un nouveau sujet de discussion à la mode!
L'avenir, l'avenir on a que ça a la bouche, mais c'est pas pour autant qu'on bouge notre putain de cul, image d'une génération raté vautré devant sa télé devant les bombardements a bouffer des chips et boire du coca, c'est ça qu'on veut donner comme image de notre génération? c'est ça?? la jeunesse est morte, les gamins de 10 ans ne jouent plus aux billes mais doigtent de force leurs petites amies, les gamines de 12 ans ne veulent plus jouer a la barbie mais s'habiller comme une pute pour se faire un mec plus âgés, c'est ça? putain mais moi dans mon temps les filles parlaient pas comme ça, quand j'avais leur âge je jouait dans mon coin , j'écrivais des chansons.... je pense qu'on a tous vécu notre jeunesse tant bien que mal, la dernière génération (celle après nous encore) est dégoûtante, ils ont plus de jeunesse, pourquoi? parce que le monde se dégrade, nous on a déjà pas eu une longue jeunesse, mais nous on a eu la génération précédente qui a bougé son cul pour nous.
Non non non, nous on bouge pas notre cul, la meuf pose son cul sur la commode et le mec passe devant, et dire " c'est la vie" c'est être totalement con, ça veut dire quoi? ça veut dire qu'on est blasé, donc qu'on accepte et qu'on se complaît dans cette putain de société basée sur la trahison et le fric.
ça veut dire que dans quelques années, on sera tous adeptes de cette putain de secte, on achètera sans réfléchir, le fric fera une ronde mais se sera jamais nous qui l'auront en main, taffer pour gagner et gagner pour dépenser, telle sera la devise de cette putain de génération.
ça c'est sure, on est mieux dans un fauteuil a bouffer de la merde et ingurgiter tout ce que la télé peux vous faire gober que de sortir battre le pavé le poing levé, belle américanisation!!
Les jeunes de nos jours préfèrent aller bouffer au mac'do que de bouffer chinois, belle américanisation toujours! Bientôt il y aura plus d'obèses en France qu'en Amérique, pour une fois qu'on gagnera contre eux.... ça sera ça la fierté, la façon d'avoir bougé les chose de notre génération?
c'est vrai qu'aujourd'hui on compte plus le nombres de joints qu'on a fumé que de manif qu'on a suivi!!!
c'est plus marrant de cracher sur les pauvres que de les nourrir
c'est plus marrant de voler les vieilles que de les relever dans la rue

c'est plus marrant de violer les nanas que de les aimer.
jeunesse a la con qui bouffe tout ce qu'on lui donne.
ah oui il est révolu le temps de mai 68 où dégoûtés par la manipulation on sort dans la rue retourner les barrières, oui ces putains de barrières qu'ils ont installé.
Putain je me demande encore si les choses ont et vont évoluer un jour, rien ne change, toujours ses 3 putains d'ordre merdique qui nous rabaisse comme des merdes : la noblesse, le clergé et le tiers état, je ne vous fait pas remarquer qu'ils ont simplement changé de noms et qu'on fait tous parti du tiers état, les pouilleux avec les pouilleux et les véreux avec les véreux !
Putain mais que c'est bon d’être une pouilleuse, que c'est jouissif de savoir qu'on appartient ni aux moutons ni aux loups, alors maintenant qu'on sais que le privilèges c'est nous qui l’avons, faudrait peut être bouger ce putain de cul, la merde est déjà formée, faudrait peut être penser a la bouger avant qu'elle sèche non?

Qui un jour n'a pas rêvé de se balader a poils dans les champs?
De baiser dans l’Élysée?
De matraquer les policiers?
De tenir la noblesse par les couilles? de tirer dessus?

On est tous un peu révolutionnaire au fond de nous, il reste juste a ce rendre compte de la manipulation et d’être moins paresseux.
C'est pas demain que le monde changera, je crois pas au radical, mais pour faire un pull, il faut des jours, voir des mois, même des années (selon l'avancement) il arrive même de défaire et refaire certaines mailles
alors si on se mobilise maintenant, on entendra les rires des prochaines génération résonner dans nos cœurs pour longtemps et on crèvera en héros et pas en zéro!

Faire preuve d'intelligence avant de crever!!
Bougeons nos cul merde!!


Si j'aurais donné l'envie de se révolter a au moins une personne, je pourrais m'en aller tranquille, la conscience libre d'avoir dit et essayer de monter une troupe pour la sauvegarde de la jeunesse.


STOP L'IRONIE ARRETEZ DE NOUS PRENDRE POUR DES CONS!!

Amen
Ecrit par Antiulcereuse, à 12:52 dans la rubrique "Le monde d'Antiulcéreuse".
Lire l'article ! (suite de l'article + 14 commentaires)


Jeudi (03/03/05)
Le Tibet
--> On en parle jamais , mais ils souffrent encore.

Autrefois le Tibet était une nation, il avait sa religion, son propre gouvernement, sa langue…. Des pays tels que la Chine, et l’Angleterre motivés par des raisons obscures ont fait pression sur le Tibet . En 1949 la Chine à envahi le Tibet. En 1959, Lhassa est mise à feu et à sang et le Dalai Lama qui jusque là ne souhaitait pas s’exiler à été contraint de le faire. En plus d’avoir fait de nombreux morts, d’avoir réduit de moitié le Tibet, l’armée Chinoise à détruit une partie de leur culture. Nous appelons ça le génocide culturel. Il y a eu plus de 1.2 million de morts au Tibet entre 1950 et 1976 , soit un cinquième de la population totale du pays. Nous comptons environs 342 970 morts de famine, 432 705 tués au combat, 173 221 morts en prison ou en camps de travail, 156 758 exécutés, 92 731 morts sous la torture et 9 002 suicides, ces chiffres font froid dans le dos. La réelle motivation de la Chine à faire ça reste purement économique évidemment. Depuis près de 50 ans, les tibétains subissent les assassinats, les enlèvements, les viols…. Certaines femmes sont même stérilisées de force.

Les prisonniers tibétains sont torturés quotidiennement (décharges de matraques électriques, coups de barres de fer, coups de crosse de fusil, introduction de baguettes sous les ongles, application de pelles brûlantes sur le corps, eau bouillante déversée sur la tête des prisonniers, exposition à des températures extrêmes, privation de sommeil, de nourriture, d'eau…), la torture à pour but de leurs briser le morale et les dissuader de continuer toute activité politique. L’armée chinoise contraint aussi les nonnes et les moines à renier le Dalaï Lama, à apprendre l'histoire tibétaine selon la version chinoise et à s'opposer à tout mouvement de libération au Tibet. Cette colonisation n’a pas causé que des dégâts « humain » , il y a aussi des dégâts écologiques. Des centaines d’espèces animales ont disparues,

ainsi que la moitié de la foret. Aujourd’hui, leur situation n’a pas changée, la Chine refuse toujours toute discussion sur le sort du Tibet et continue de tuer, maltraiter. Le Tibet continue cette guerre pacifiquement, il leur reste une seule solution : l’exil. Encore une fois, les chiffres parlent d’eux mêmes :

Il y a 135 000 réfugiés tibétains dans le monde dont : 100 000 en Inde, 15 000 au Népal, 1 500 au Bhoutan,2 300 en Suisse, 2 000 aux USA et au Canada,100 en Grande Bretagne et seulement 80 en France. La situation du Tibet est inquiétante et révoltante. On as pas le droit de faire autant de mal aux gens et violer les droits de l’homme aussi impunément que le fait la Chine depuis 50 ans. Le plus jeune prisonnier politique du monde est Tibétain, il s’appelle Guendun Choekyi Nyima, il fut proclamé à six ans comme étant la réincarnation du panchen lama ( deuxième dirigeant spirituel du Tibet ). Peu de jours après la proclamation, le 17 mai 1995, le petit garçon de six ans et ses parents disparurent de leur maison, emmenés en garde à vue par la police chinoise.

Il fut remplacé par un autre petit garçon du même âge mais de nationalité chinoise. Les autorités chinoises souhaitent mettre la main sur le processus spirituel du Tibet et ainsi supprimer toute la culture tibétaine. Depuis son arrestation il y a 9 ans, les tibétains n’ont aucune nouvelle du vrai panchen-lama. Et pourtant la Chine à signé la Convention Internationale des Droits de l’enfant ! De nombreux artistes et citoyens français se mobilisent encore aujourd’hui pour faire libérer le jeune panchen-lama.
En France, de nombreuses associations aidant le Tibet ont été crées. Ces associations ont été crées pour apporter un soutien aux tibétains qui résistent depuis 50 ans, elles ont pour but de diffuser les informations, organiser des manifestations culturelles en faveur du Tibet ( récolte de fonds…), pétitions….

Pour vous montrer l’horreur que vivent quotidiennement les tibétains non-exilés, voici un témoignage : Agé de vingt-huit ans lors de son arrestation, Palden Gyatso ne fut libéré qu'en 1992, alors qu'il avait presque soixante ans. ll vit désormais à Dharamsala, dans le Nord de l'Inde.
Depuis qu'il a fui le territoire occupé du Tibet, en 1992, il a voyagé en Europe et aux Etats-Unis avec Amnesty International et d'autres organisations de défense des droits de l'homme. En 1995, il témoigna devant la Commission des droits de l'Homme des Nations unies.

”Il s'était rapproché du râtelier à matraques. Il en sélectionna une, plus courte, d'une trentaine de centimètres de long, et la brancha afin de la recharger. Il y eu des étincelles accompagnées de crépitements. "Pourquoi es-tu ici ?" poursuivit-il. "Parce que j'ai placardé des affiches à Lhassa réclamant l'indépendance du Tibet." "Alors tu veux toujours Rang-tsèn* ?" demanda-t-il d'un ton plein de défi. Il n'attendit pas ma réponse. Il débrancha la matraque électrique et commença à me titiller ici et là avec son nouveau joujou. A chaque décharge, je tressaillais des pieds à la tête. Puis tout en criant des obscénités, il m'enfonça la pointe dans la bouche, la sortit, l'enfonça de nouveau. Il retourna ensuite près du mur et en choisit une plus longue. J'avais l'impression que mon corps se désintégrait. Je me rappelle vaguement qu'un des gardes fourra ses doigts dans ma bouche pour me tirer sur la langue afin de m'empêcher d'étouffer. Il me semble aussi qu'un des Chinois présents, écœuré, sortit précipitamment de la pièce.
Je me souviens comme si c'était hier des vibrations qui me secouaient tout entier sous l'effet des décharges : le choc vous tenait sous son emprise, pareil à un violent frisson. Je sombrais dans l'inconscience et en me réveillant, je découvris que je gisais dans une mare de vomissures et d'urine. Depuis combien de temps étais-je là ? Je n'en avais pas la moindre idée. J'avais la bouche enflée, je pouvais à peine bouger la mâchoire. Au prix d'une souffrance indicible, je crachais quelque chose : trois dents. Plusieurs semaines s'écouleraient avant que je puisse à nouveau manger des aliments solides. En définitive, je perdis toutes mes dents.”

Pour ceux que cela intéresse, voici les coordonnées d’une association militant en faveur du Tibet :

SOLIDARITE Tibet 17 rue Roland Garros 41000 Blois 02 54 45 27 05

mailto@solidaritetibet.org

www.solidaritetibet.org ou www.Tibet-libre.com ( pour les produites culturels)

Ecrit par Antiulcereuse, à 19:36 dans la rubrique "Le monde d'Antiulcéreuse".
Lire l'article ! (suite de l'article + 1 commentaires)