Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

A lire...
Des blagues sur le FN et Le Pen (166)
Samedi 24/11 11:37 - Incognito
Appel à Témoignages : MAI 1968 (90)
Dimanche 09/11 15:38 - Hilly Biss
Légalisation du Cannabis (76)
Samedi 05/02 16:53 - Incognito
[Caricature Mahomet] La liberté d'expression s'installera sur mon blog ! (49)
Dimanche 06/11 19:07 - Melissa
30 avril 2005 : la révolution ! (43)
Samedi 24/02 07:18 - libera

Recherche

Archive : tous les articles

Index des rubriques

Les derniers articles...
Février 2008 : 1 article
Novembre 2006 : 3 articles
Octobre 2006 : 1 article
Septembre 2006 : 6 articles
Août 2006 : 4 articles
Juin 2006 : 5 articles
Mai 2006 : 4 articles
Avril 2006 : 5 articles
Mars 2006 : 7 articles
Février 2006 : 5 articles
Janvier 2006 : 8 articles
Décembre 2005 : 6 articles

Ailleurs sur Joueb.com

Une petite visite

Blog de Skippyremi http://skippyremi.joueb.com

Questions : Excès et équilibre alimentaire [corrigé]

I - L'ANALYSE DU SUJET

Il s'agit d'un énoncé très classique sur ce thème de l'alimentation.
La première question met en cause nos nouvelles habitudes alimentaires dans l'augmentation de l'obésité et des risques associés.
La deuxième question rappelle qu'un régime alimentaire raisonnable est raisonné.

II - PREMIERE QUESTION

Les auteurs du rapport sénatorial ont pointé un fait, explicitement montré par le Document 2a : le pourcentage d'obèses en France a cru significativement de 1997 à 2003.
Cette donnée associée à celles du document 2b nous montre les dangers pour la santé de la surcharge pondérale. Ils ne sauraient être négligés car les conséquences portent tant sur l'appareil locomoteur que, et c'est plus dramatique, sur l'appareil circulatoire. La physiologie risque davantage d'être affectée par le diabète ou la goutte. A terme, le système de santé peut être fragilisé par l'augmentation de ces pathologies.
Le problème de santé publique est réel.


Or le Document 1 nous informe que la restauration industrielle fournit des apports sensiblement supérieurs aux apports conseillés.

  • Quantitativement, la ration est près d'une fois et demi plus importante que celle conseillée.
  • Energétiquement, on observe une variation semblable.
  • Qualitativement, glucides et lipides sont sur représentés.
  • Il apparaît donc qu'un recours trop fréquent à la restauration industrielle accroît le risque d'obésité (sauf à laisser la moitié de la part de frites dans l'assiette).
    L'obésité n'est pas seulement un problème qu'une action personnelle peut résoudre mais une évolution inquiétante de notre société qu'il faut anticiper.

    III - DEUXIEME QUESTION

    Une ration alimentaire équilibrée doit permettre de couvrir les besoins de l'organisme sans excès.
    Ces besoins sont de deux ordres énergétiques et matériels.
    Glucides et lipides ont un rôle principalement énergétique.
    Les lipides ont également un rôle bâtisseur.
    Avec les autres nutriments, sels minéraux, acides aminés (protides), vitamines et eau, ils assurent l'apport matériel nécessaire à la croissance et à l'entretien de l'organisme.
    La ration alimentaire pour être équilibrée doit tenir compte de la taille, de l'âge, du sexe et de l'activité de l'individu.